•  

    Aux amis passés

     

    Voilà, je pars d'ici ! Ma décision est prise.
    J'ai longtemps hésité, mais le glas a sonné.
    Avec vous mes amis, devenus étrangers,
    J'adorais contempler les flots de la Tamise.

    Aux amis passés

    Si proches nous étions, malgré nos différends.
    Mais le radeau se perd sur des mers déchaînées.
    Un éclair menaçant a détruit l'épopée,
    Virant jusqu'au chaos, quel désenchantement !

    Aux amis passés

    Il est temps d'en finir ! Vos langues sardoniques*
    Empoisonnent mon coeur, qui meurt à petit feu.
    Près de vous mes amis, devenus si frileux,
    J'aimais escalader les glaciers de l'Arctique.

    Aux amis passés

    Avez-vous oublié vos voeux et vos serments,
    Qui scellaient nos chemins jusqu'en Amazonie.
    A quoi bon vous crier ma peur ou ma phobie,
    Plus rien ne vous émeut, sauf vos petits tourments.

    Aux amis passés

    Avez-vous oublié tous nos instants de joie,
    Qui revêtaient de soie et d'or nos liaisons.
    Egayant l'univers et les Saints à foison,
    Nos rires cristallins résonnaient jusqu'à Troie.

    Aux amis passés

    Avec vous, j'espérais visiter l'horizon
    Pour m'évader un peu et quitter mon angoisse.
    Je cache mes sanglots, car je suis en disgrâce
    Avec pour compagnons mon Dieu et l'oraison.

    *

    EDMJ

    * moquerie, sarcasme, raillerie


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique