• ubw9clpf

     

     Pour toi ma fille

      

    Je me souviens de toi, mon enfant, dans tes langes,

    Nouveau-né désiré au regard émouvant.

    Ce fut pour moi, maman, un merveilleux échange.

    Mon bébé, mon trésor, tu comblas mon vivant.

    Pour ma fille
    Je me souviens de toi, dans ta belle brassière.

    L’enfantement est beau ! Il fait fuir la noirceur.

    Tu étais si mignonne avec ta grenouillère

    Dans mes bras maternels te choyant de douceur.

    Pour ma fille

    J’ai mille souvenirs … un parcours familial

    Inondé de tendresse où  j’adore me perdre.

    Le temps s’est écoulé  brisant ce lien filial.

    Depuis  ta puberté, tu t’éloignes du Cèdre.

    Pour ma fille

    Hier, tu es partie emportant  avec toi

    Le fruit de mon labeur avec ingratitude.

    Sans merci  ni regret,  tu as quitté mon toit.

    Les pleurs sont, maintenant,  ma seule certitude.

      

    EDMJ 

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique