• Ô haine !

     

     

    Depuis toi, haine !

     

    Quel chagrin, ta colère agonise ma plume

    D’où le sang se déverse ainsi dans le fossé.

    La terreur de tes mots vomissant l’amertume

    A coupé son entrain, image du passé. 

     

    Elle aimait tant écrire et partager ses peines

    Ses doutes, ses bonheurs, pour ne jamais mourir.

    Le climat d’autrefois pardonnait les fredaines

    Son engouement d’antan n’est plus qu’un souvenir. 

     

    En déclin depuis toi, elle souffre en silence

    Cruauté, qu’as-tu fait ? Sa sève se tarit.

    Ô torpeur, lâche-la, car bientôt plus de stance !

    Songeant à ses adieux, le terme lui sourit.

     

    Massacrant l’atmosphère à coups d’irrévérences

    Désormais, le haineux remporte du terrain

    Si tu pouvais comprendre et voir les conséquences...

    Quel malheur ! Et pourtant l’espoir d’amour l’étreint.

     

    Si je suis toujours là, c’est pour toi poésie

    Je te livre ces vers, l’espace d’un sursis

    En priant le retour de plus de courtoisie

    A ta consolation, je dis mille mercis.

     

    Edmj

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Janvier 2016 à 08:38

    waouh ce que c'est beau et bien écrit. Mais que de tristesse ! Merci. Bonne journée

    2
    la gentille rebelle
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 08:48

    Me voila sur ton nouveau blog mais kome c'est pas comme moi eklablog.com, je ne suis plus connectée avec mon pseudo

    de plus je suis toujours sur firefox mais je viens de regarder ton blog par google chrome

    le script de tes fleurs pas bon sur firefox si t'as l'occaz regarde la différence sur les 2 navigateurs,

    bon Dimanche♥

     

    3
    Mercredi 3 Février 2016 à 23:36

    Bonsoir ma Douce !

    Très beau ton poème, bien que triste, c'est vrai ! Mais il se termine par une note d'espoir qu'il ne faut jamais oublier et toujours croire que le lendemain sera meilleur, sinon on ne vit plus.

    Tu as raison  d'exprimer tes sentiments. L'écriture est un excellent exutoire et une belle consolation pour nous et c'est bon de les coucher sur le papier, cela aide à "revêtir, chaque matin, son rôle" ! BRAVO ma Douce ! Ton blog est superbe !

    Bonne continuation et à bientôt ! MERCI de ta visite. Gros bisous. Coryphee

    4
    Mardi 16 Février 2016 à 10:24

    La haine avance toujours tel un serpent hideux, mais il ne faut jamais la laisser nous dévorer, empli ton cœur d'amour et fais face à l'hideux, et même un ennemi, apprends donc à l'aimer

    Amicalement

    Claude

    5
    Vendredi 25 Mars 2016 à 13:24

    Bonjour Encre,

    Il parait que la haine et le plus proche sentiment de l'amour car parfois les deux se mélangent pour former une tresse qui nous éloigne par un brin et nous rapproche pas l'autre brin jusqu'au jour où l'un des brins casse!

    L'écriture elle restera toujours se fil solide qui réunira nos mots entre eux pour soulager nos peines et illuminer nos joies avec la même ardeur et la même passion.

    Belle journée à toi Encre

    Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter